Partager

10 mauvaises habitudes à changer dans la cuisine pour l'environnement

 
Par Jérémy Sorbet. Actualisé: 11 juin 2017
10 mauvaises habitudes à changer dans la cuisine pour l'environnement

Lorsque l'on parle de protéger l'environnement et la nature, on pense tout d'abord au changement climatique, aux espèces animales en danger, à la pollution des voitures ou à la déforestation. Mais il y a quelque chose de beaucoup plus direct qui influe aussi sur l'environnement : nos habitudes.

Il y a de nombreuses choses que nous faisons simplement parce que " nous avons en l'habitude" ou car il s'agit de l'option la plus facile et simple qui s'offre à nous. Et c'est comme cela, depuis notre maison, et en particulier dans notre cuisine, que nous reproduisons des gestes qui sont mauvais pour l'environnement. Vous voulez savoir desquels il s'agit afin d'y remédier ? Découvrez 10 mauvaises habitudes en cuisine pour l'environnement.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment trier ses déchets ménagers ?

Jeter les restes de nourriture à la poubelle

Vous avez fait bien trop de pâtes et vous jetez les restes à la poubelle ? Cela ne devrez pas être votre première option, et c'est qu'aujourd'hui dans le monde, ce sont près de 13 milliards de tonnes de nourriture qui sont gaspillées dans le monde, sachant que plus de 900 millions de personnes souffrent de famines. Jeter de la nourriture en bon état à la poubelle, ce n'est pas seulement gâcher la nourriture en elle-même, mais aussi toutes les ressources utilisées pour la produire.

Vous pouvez changer cette habitudes en apprenant à réutiliser les restes en cuisinant, ou bien en offrant vos surplus de nourriture à quelqu'un dans le besoin. Pourquoi ne pas aller dans la rue et offrir un tupper de nourriture que vous alliez jeter à une personne sans abri ? Si vous avez un jardin ou un potager, vous pouvez également utiliser vos restes pour faire votre propre compost, vous réduirez ainsi la quantité de déchet que vous émettez tout en étant plus écolo dans votre jardinage.

Jeter l'huile usagée dans l'évier

Jeter l'huile dans l’évier est peut être pratique, mais ce n'est pas forcément très écolo. Que ce soit celle que vous avez utilisé pour frire vos aliments, ou celle que vous jetez en ouvrant une boîte de thon ou de sardines, en jetant cette huile dans les tuyauteries, en plus de risquer de les boucher, vous ajoutez cette huile dans les circuits d'eau usée et rendez plus difficile le processus de traitement et dépuration de l'eau, car l'huile est très difficile à nettoyer.

Prenez un récipient en plastique hermétique afin de récupérer l'huile que vous utilisez en cuisine, puis allez le porter dans la déchetterie ou le point vert prévu pour la récupérer. Ces derniers se chargeront ensuite de l’incinérer ou bien de la recycler, car l'huile peut servir pour fabriquer des savons, des bougies ou bien d'autres choses. Nous vous en disons plus dans comment recycler l'huile usagée.

10 mauvaises habitudes à changer dans la cuisine pour l'environnement - Jeter l'huile usagée dans l'évier

Utiliser des appareils électroménagers peu efficaces

Vous le savez peut-être, mais les gros appareils électroménagers sont des gros utilisateurs d'énergie. C'est pourquoi vous devez toujours choisir, dans la mesure du possible bien évidement, ceux qui sont identifiés comme A+++, et qui permettent d'économiser autant en eau qu'en énergie. Dans tous les cas, il faut toujours utiliser de manière consciente et raisonnable ceux que nous avons. Par exemple, réglez la température du frigo en hiver, puisque il aura besoin de moins d’énergie pour se maintenir froid, ou remplissez toujours au maximum les machines à laver avant de les lancer, ou encore débranchez les appareils que vous utilisez peu. Pensez que tout appareil branché, même éteint, consomme de l’énergie.

10 mauvaises habitudes à changer dans la cuisine pour l'environnement - Utiliser des appareils électroménagers peu efficaces

Faire ses courses sur internet

Bien évidement, c'est bien pratique, mais faire ses courses sur internet implique de nombreuses choses dont vous n'avez sûrement pas conscience. Cela implique le transport de la livraison, et donc de l'émission de C02, et beaucoup plus d'emballage, souvent en plastique, véritable plaie pour l'environnement.

Dans la mesure du possible, allez faire vos course au marché, et amenez un chariot de course ou un sac réutilisable afin d'éviter les sacs plastiques. Vous pourrez également choisir des aliments plus frais, probablement plus locaux et contrôlerez mieux les quantités achetés, évitant ainsi de jeter des aliments par la suite si vous n'avez pas le temps des les consommer avant leur date de péremption.

10 mauvaises habitudes à changer dans la cuisine pour l'environnement - Faire ses courses sur internet

Utiliser des sacs plastiques

Les sacs plastique sont la réponse à tout, mais une fois jetés, ils mettent des centaines d'années à se décomposer. Le plastique, à la différence d'autre matériaux organiques, reste dans l'environnement sans que les organismes chargés du processus de dégradation ne l'attaque. Il finit par être décomposé sous l'effet de la lumière du soleil en des fragments tellement petits que certain animaux les confondent avec de la nourriture, sans oublier les substances toxiques qu'il libère dans l’environnement.

Privilégiez les sacs en toile ou les sacs réutilisables.

Utiliser des tuppers en plastiques

Tout comme les sacs en plastiques, les tupperwares sont des éléments très polluants et nocifs pour l’environnent, et surtout pour notre propre santé. Le plastique contient des additifs qui peuvent passer dans les aliments, surtout si nous les passons au micro-onde pour réchauffer notre nourriture.

L'idée est de substituer le plastique dans la cuisine autant que possible. Pour les tupperwares vous avez de nombreuses alternatives, notamment des récipients en verre ou en acier inoxydable. Et pas besoin de dépenser des sous, il suffit de conserver les bocaux en verre que vous acheter, ils conserve à merveille la nourriture.

Utiliser des capsules de café

Elles sont peut être délicieuses, pratiques et il en existe dans une immense variété de saveurs, mais sachez qu'en utilisant des capsules de café, vous utilisez 5 gr de plastique pour 3 gr de café, et à la fin de l'année vous avez généré une petite montagne de déchets non recyclables.

Il n'y a pas si longtemps on faisant sans capsules, et on se débrouillait très bien. Vous pouvez bien attendre quelques minutes que votre café soit prêt avec une cafetière traditionnelle pour sauver la planète non ?

10 mauvaises habitudes à changer dans la cuisine pour l'environnement - Utiliser des capsules de café

Utiliser des produits nettoyants chimqiues

Les produits ménagers chimiques contiennent des substances qui, en se mélangeant aux eaux usées, polluent les rivières, puis les lacs et les océans. Afin d'éviter cette forme de pollution, il existe des alternatives plus naturelles qui ne polluent pas, n'irritent pas la peau et en plus sont extrêmement bon marché : le citron, le vinaigre et le bicarbonate. Pour savoir comment les utiliser, consultez nos articles :

10 mauvaises habitudes à changer dans la cuisine pour l'environnement - Utiliser des produits nettoyants chimqiues

Mal utiliser les ustensiles de cuisines

Des choses qui paraissent anodines peuvent faire la différence. Par exemple utiliser des grandes casseroles pour cuire peu d'aliments ou de liquide. Vous gaspiller en fait de la chaleur et de l’énergie. Il faut choisir des casseroles ou poêles adaptés à ce que vous faites. De même pensez à nettoyer régulièrement le tarte de votre théière, cafetière et bouilloire, car le tartre retarde le temps de chauffage, et donc fait consommer plus d’énergie.

Gaspiller de l'eau

Utilisez seulement la quantité d'eau dont vous avez besoin pour laver et ne laisser pas le robinet couler pour rien. Afin de limiter la perte d'eau, vous pouvez par exemple placer un récipient dans l’évier et recuperer ainsi l'eau que vous utilisez pour laver les légumes. Ensuite cette eau peut très bien servir pour arroser vos plantes. De même, récupérez l'eau de cuisson de vos légumes, et réutilisez-la à son tour comme eau de cuisson pour le riz ou les pâtes, vous profiterez en plus de tous les nutriments qu'elle contient.

Découvrez plus de conseil pour savoir comment économiser l'eau a la maison.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à 10 mauvaises habitudes à changer dans la cuisine pour l'environnement, nous vous recommandons de consulter la catégorie Ménage .

Écrire un commentaire sur 10 mauvaises habitudes à changer dans la cuisine pour l'environnement

Que vous a semblé cet article ?

10 mauvaises habitudes à changer dans la cuisine pour l'environnement
1 sur 6
10 mauvaises habitudes à changer dans la cuisine pour l'environnement

Retour en haut